Oui Dire Editions - Site officiel

Contes traditionnels, créations contemporaines, pour tous les publics, de la petite enfance à l'adulte

Sans les mains et en danseuse

En apparence, … l’affaire est si simple ! L’histoire d’un jeunot qui quitte la maisonnée familiale avec l’ancien vélo du facteur, les sacoches bourrées de biens si bien acquis qu’ils ne lui profiteront jamais. Toute la question, pour notre novice, sera de savoir jusqu’où devra-t-il vider ou larguer les lourdes sacoches pour atteindre l’inaccessible arrivée à l’âge prétendument nommé adulte. Et, pourtant… pas si simple, pas compliqué, non, mais complexe, oui, c’est sûr, et l’on en ressort « stone », groggy et… ravi de cette aventure à la gaieté époustouflante !

17,00 €

Sans les mains et en danseuse

Dans la veine de Raymond Devos pour le langage surréaliste et dans la lignée d’un Boby Lapointe pour les pirouettes verbales !

Dans la veine de Raymond Devos pour le langage surréaliste et dans la lignée d’un Boby Lapointe pour les pirouettes verbales !


C’est la guerre … aux idées, aux images, aux paroles, aux discours, aux textes et aux versets reçus ! Parce que c’est ainsi que l’on pourrait tenter de qualifier Sans les mains et en danseuse. Un feu d’artifice, un champ de bataille déserté par la raison raisonnante et dominante, où courent des brancardiers épouvantés par le spectacle des dernières logiques cartésiennes agonisantes !

Protégez votre quiétude affable, parce que, au détour du verbe - langage ouvert et simple - les bombardements d’images mentales les unes toutes plus délirantes que les autres vont venir assaillir les derniers contreforts de votre sage construction humaine! Et qui dit bombardements, dit explosions … d’un rire, au commencement tranquille, feutré puis affirmé et franchement éclatant et contagieux. Les auditeurs s’interrogent, d’abord, puis approuvent, adhèrent, s’engagent, enfin et même en redemandent ! Le bateleur, aux commandes, jongle avec les mots, philosophe nos quotidiens, nous mitraille de petites histoires « redoutablement » humaines. Il y a du Raymond Devos dans cet homme - et hommage, au passage, à l’autre grand homme - quoique celui–ci, « le gars Pepito », emprunterait moins les chemins ardus des jardins de l’absurde que ceux, plus fantasques, des pépinières des rêves en friche.

«... Je suis auteur et conteur de spectacles basés sur la narration. Je puise mon matériau soit de mon imagination, de contraintes d’écritures ou de collectages multiples. Chaque projet est l’occasion pour moi d’exprimer une nouvelle recherche qui peut aller d’histoires autonomes en solo à des problématiques d’architectures narratives
plus complexes, intégrant des récits réels ou fictifs (Mythes et autres) et pouvant être travaillés avec des partenaires musiciens et techniciens (son, lumière, cirque...) Pour «Sans les Mains», l’histoire s’inspire d’éléments auto-biographiques et fait l’objet d’une véritable écriture orale puisque forgée selon une trame, par une succession d’images proches d’une rêverie à voix haute...

Pourquoi ce disque ? Il constitue pour moi, outre un complément formidable au spectacle, un outil de recherche nouveau qui correspond à ce que je veux développer dans l’avenir autour du travail sur la voix et l’aspect du sonore dans la narration. Dans ce sens, ma participation à des émissions sur France Inter (Brigitte Paltchine, Brigitte Patient) et sur France-Culture (Marie Richeux) m’a conforté dans l’étendu des possibles...»


Auteurs & interprètesPépito Matéo
Musique François Puyalto, Olivier Laisney, Norbert Pignol
Illustration Carole Chaix
Collection Contes d'auteurs
Langue Français
Durée 76 mn - Digipack 1 CD
REF ODL700
EAN 9782917333280
ISBN 9782917333280
Ados et Adultes

Presse Sans les mains et en danseuse - chronique

Un conteur qui s’éloigne de la tradition pour mieux rejoindre celle du diseur de mots. Dans la veine de Raymond Devos pour les jeux de langage surréalistes. Dans la lignée d’un Boby Lapointe pour les onomatopées fantaisistes, les pirouettes verbales. Dans l’esprit d’un Pierre Desproges qui aurait oublié d’être cruel et emprunté un peu de la bonhomie d’un Pierre Dac.

700