Oui Dire Editions - Site officiel

Contes traditionnels, créations contemporaines, pour tous les publics, de la petite enfance à l'adulte

Le fantôme du bagne

Rose-Claire Labalestra, Jean-Yves Loude

Zé vit au Cap-Vert avec son grand-père. Tous les jours, il se rend au bagne, une ancienne prison reconvertie en école. La nuit, en revanche, il n’irait pour rien au monde car on prétend qu’un fantôme le hante. Mais tout bascule lors d’un bal dans lequel Zé joue de l’accordéon, il tombe en admiration devant une jeune fille qui lui demande justement de se rendre au bagne en pleine nuit...

17,00 €

Le fantôme du bagne

Il demeure, après l'écoute une jolie petite mélodie et une impression immense de liberté et de voyage. Anne Fakhouri

Il demeure, après l'écoute une jolie petite mélodie et une impression immense de liberté et de voyage. Anne Fakhouri


Ce disque est le fruit d’une rencontre entre Rose-Claire Labalestra, conteuse et Jean-Yves Loude, ethnologue… tous deux auteurs de romans pour la jeunesse. Lui, apporte sa connaissance d’un pays dont il a fait plusieurs fois le tour et l’exploration : le Cap-Vert. Elle, fille de l’émigration italienne, a retrouvé dans cette histoire, comme en écho, la vitalité des cultures mêlées, le goût des chants, de la musique et bien sûr, l’amour de la parole empreinte d’images et d’énergie. Du dialogue entre l’auteur et la conteuse, le Fantôme du bagne, est retourné à l’oralité après être passé par l’écrit. Nourri de ces échanges, porté par le souffle de la parole, on le retrouve comme un paysage contemplé de deux points de vue différents.

Jean-Yves Loude est né en 1950, à Lyon. A vingt ans, il se précipite vers les horizons lointains en Asie. A partir de là, il n’a de cesse de concilier ses deux passions : écrire pour voyager et voyager pour écrire. Il fait ses premières gammes d’écrivain en tant que critique musical et cinématographique. Puis, avec sa compagne Viviane Lièvre, part vivre chez les Kalash du Pakistan, peuple polythéiste de l’Himalaya. L’aventure comptera 14 années, 8 séjours, 3 livres, une dizaine de publications en revue, et les ménera tous deux au doctorat d’anthropologie. Le goût pour les échanges entre les cultures l’entraîne dans un «Dialogue en Noir et Blanc» qu’il publie avec l’écrivain camerounais Kum’a Ndumbe III. Début d’un parcours africain qu’il poursuit avec Viviane Lièvre au Maghreb, en Afrique de l’ouest, au Cap-Vert. Il publie des récits comme «Le Roi d’Afrique et la Reine Mer» (Actes Sud) ou «Cap-Vert, Notes Atlantiques» (Actes Sud), des carnets poétiques et de nombreux romans pour la jeunesse. De retour en France, il travaille beaucoup en banlieues, là où le lointain est le plus proche, participe à des ateliers de créativité avec des enfants et contribue à de nombreux recueils de mémoires. Il vient de publier «Sonate d’Automne à Montréal» (Ed. Le Laquet) et «Cap-Vert, notes Atlantiques» (Réédition en livre de poche, Ed. Babel.)

Rose-Claire Labalestra puise son répertoire principalement dans sa culture d’origine, l’Italie : des histoires racontées dans sa famille, certaines puisées dans la collecte d’Italo Calvino, d’autres encore, issues du répertoire des traditions orales de l’Italie du Sud... Mais Rose-Claire Labalestra est également passionnée par les contes d’origine de tous pays. Le désir ancestral de percer les mystères qui nous entourent, la soif de savoir, les réponses aux grandes questions de la vie... La conteuse s’en ressaisit et les récits s’épanouissent en un bouquet de réponses insolites, parfois drôles, souvent poétiques, toujours convaincantes.

Musiques. Ce disque est illustré par les musiques collectées par Jean-Yves Loude (éditions Ocora) lors de ses séjours au Cap Vert. Ces musiques traditionnelles qui animaient les rassemblements familiaux ou religieux et qui faisaient peur aux autorités coloniales à tel point qu’elles furent interdites. Hormis le fait d’être une musique des îles du sud de l’archipel, et plus particulièrement de l’île de Santiago, l’une des particularités du batuque est que, traditionnellement, il est joué par des femmes: certaines se nouent un tissu autour de la taille et dansent au milieu d’autres, assises, tapant la mesure sur un paquet de tissus coincé entre les cuisses (puisquet les maîtres blancs avaient interdit les tambours, et, plus généralement, tout ce qui pouvait rappeler l’Afrique).


Auteurs Rose-Claire Labalestra, Jean-Yves Loude
Interprètes Rose-Claire Labalestra

Musique Traditionnelle
Illustration Valérie Dumas
Collection Contes d'auteurs
Langue Français
Durée 61 mn - Digipack 1 CD
REF ODL673
EAN 9782917333105
ISBN 9782917333105
6 ans et +

Chronique L'heure joyeuse 2010

Zé, dont les parents sont partis au Portugal chercher une situation meilleure, vit avec son grand-père. Tous les jours il se rend à l'école installée dans l'ancien bagne. On raconte qu'un fantôme hante ce lieu la nuit... Jean-Yves Loude, ethnologue, a écrit un texte, entre conte et fantastique, inspiré des traditions et de la poésie du Cap Vert. Avec la complicité de l'auteur, Rose-Claire Labalestra l'a oralisé et nous en propose une interprétation expressive ; la voix est agréable et la diction claire. Les musiques traditionnelles, collectées par l'auteur, proviennent du catalogue Ocora. Emouvantes, elles ponctuent le récit remarquablement. De multiples informations sur la culture et la vie quotidienne capverdienne nous sont transmises, sans lourdeur, au fil de l'histoire. Une ouverture sur cet archipel assez peu connu.

673