Oui Dire Editions - Site officiel

Contes traditionnels, créations contemporaines, pour tous les publics, de la petite enfance à l'adulte

La petite Juju

Si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer ! Eh bien, la voilà, la petite Juju, des gros mots plein la bouche, rêveuse et délurée. Mettant sa famille à contribution, elle va nous faire partager ses expériences fabuleuses ! Explorer l’intérieur de la machine à laver, se perdre au supermarché, s’ennuyer à mourir, attendre la p’tite souris… On ne peut que se reconnaître dans ces personnages attachants accompagnés de la musique pleine d’humour et de poésie de Rémi Auclair.

17,00 €

La petite Juju

La petite Juju raconte des histoires et dit des gros mots. Ca tombe très bien puisqu’on aime les deux ! Kritik magazine

La petite Juju raconte des histoires et dit des gros mots. Ca tombe très bien puisqu’on aime les deux ! Kritik magazine


Une rencontre entre une toute petite fille et une énorme contrebasse. La petite Juju : une parole vivante et poétique à l’adresse des enfants et de leurs parents. « Grand et petit » est un thème que l’on croise tout au long des histoires, c’est une des préoccupation essentielle de l’enfant. Telle une caméra subjective, c’est à travers les yeux et les oreilles de la petite Juju qu’Angelina Galvani nous convie dans cet univers immense, inquiétant… et souvent très loufoque. Les histoires ont inspiré la musique et l’alchimie a lieu. Elles y ont puisé un souffle plus profond, les rythmes du langage et l’instrument se sont mis à jouer ensemble, ils s’empilent, se mélangent, s’accordent, se font discrets ou envahissants, complices ou rivaux. Il en émane une musique riche de bruitages et de mélodies, entraînant l’auditeur dans l’univers singulier de la Petite Juju.

Angelina Galvani : Avec elle, ce sont les mots qui s’élancent les premiers. Acrobates, ils se croisent, habiles, puis se replacent, justement. La poésie est là, discrète, elle se glisse un peu partout dans leurs pirouettes. L’humour guette, prêt à surgir pour faire partie de la fête. Derrière, la conteuse mène la danse, découpe l’espace, le redessine à mains nues. Alors une histoire apparaît. On y reconnaît des contes, y devine des souvenirs, des légendes et autres fables entièrement refaçonnés. C’est une libre exploration qu’Angelina nous invite à faire dans cet imaginaire au ton décalé. Un voyage, où l’on bascule volontiers dans une réalité familière ou dans un rêve singulier.


Auteurs & interprètesAngelina Galvani
Musique Rémi Auclair
Illustration Nancy Ribard
Collection Contes d'auteurs
Langue Français
Durée 52 mn - Digipack 1 CD
REF ODE123
EAN 3760018040289
4 ans et +

Presse Kritik Magazine culturel de l’Ouest - mars 2010

La petite Juju raconte des histoires et dit des gros mots. Ca tombe très bien puisqu’on aime les deux ! le blog Citrouille des libraries Sorcières avait suivi la démarche de création de ce conte musical du quotidien avant sa mise sous presse. Et le résultat vaut le détour ! la petite Juju est espiègle à souhait, qu’elle se perde dans les rayons du supermarché, se dispute avec son frère ou parte dans un délirium très mousse avec le tambour de la machine à laver, son imaginaire est d’une fertilité à scotcher la psychologue scolaire. Avec beaucoup d’humour et de talent, Angelina Galvani pose sa voix au timbre doux, de rimes en ritournelles, sur les élans de contrebasse de Rémi Audair. Une collaboration efficace qu’on peut retrouver sur scène le temps d’un spectacle et de quelques gros mots bien choisis ! Anne Warin

Chronique Les tests de Kidissimo

"J’aime bien la petite Juju ! C’est humoriste !" Yannis, 7 ans qui confond "humoriste" et "humoristique".

Les enfants sont forcément interpelés par les petites aventures de Juju. C’est une fillette comme les autres avec un papa, une maman et un grand frère, sans oublier ses rêves et ses peurs. Alors, suivons la dans ses aventures de petite fille facétieuse et pleine d’imagination. Une des histoires préférées ? Celle des gros mots (bien sûr !). L’accompagnement musical est de qualité, comme d’habitude chez Oui’dire éditions. Angelina Galvani est une vraie conteuse. Alors, La petite Juju est aussi un vrai spectacle. Si vous croisez son chemin, n’hésitez pas ! Catherine Pinet-Fernandes

Chronique L’heure joyeuse - sélection 2008

Angelina Galvani a le sens de l’observation quotidienne ; elle sait en tirer des histoires pleines de finesse psychologique - sur les rapports entre petite sœur et grand frère, enfants et parents. Elle nous raconte ici les aventures et mésaventures de Juju et de son petit frère Antoine. Une touche de fantaisie et d’imagination et voilà que ces histoires apparemment simples nous entraînent dans un monde plein d’humour et de poésie. L’interprétation est à la fois très simple et très expressive : la voix est douce, le débit calme, les silences et les pauses bien menées, et la conteuse sait faire preuve de beaucoup de drôlerie. Avec une contrebasse intelligente qui crée l’atmosphère sonore tout en restant au service du texte.

Chronique Les Fées Boule-de-Neige, avril 2008

Savez-vous pourquoi les enfants disent des gros mots ? Avez-vous rêvé petite fille d’avoir une poupée qui pète et qui rote ? Et pourquoi les souris riches ont-elles un sourire si spécial ? La petite Juju est une petite fille rêveuse et coquine, et avec elle, votre enfant voyagera dans un monde plein de poésie. Avec son grand frère Antoine, sa maman et son papa, elle vit des aventures de la vie quotidienne avec un regard décalé de petite fille. Chaque membre de la famille peut se reconnaître dans ces personnages attachants et drôles. Ces petites histoires sont en effet très ancrées dans le réel au départ, et puis partent vers des délires pleins d’humour et de poésie. La musique de Rémi Auclair, pleine de mystère, accompagne merveilleusement les histoires d’Angelina Galvani (qui en est aussi la narratrice). On s’attache à cette petite Juju, et on espère bien connaître un jour la suite de ses aventures oniriques…

Chronique Adem - sélection 2007

Plusieurs petites histoires, dont l’héroïne est la petite Juju, pleines d’humour et de tendresse, racontées avec une grande variété d’intonations par Angelina Galvani. Des jeux des mots, des virelangues, donnent du rythme au récit. Le texte est accompagné par une contrebasse que se permet plein d’explorations sonores. Le fait qu’elles soient courtes permet aux tout-petits une écoute fragmentée.

123