Oui Dire Editions - Site officiel

Contes traditionnels, créations contemporaines, pour tous les publics, de la petite enfance à l'adulte

Diableries

A qui Élisa De Maury a-t-elle vendu son âme pour nous conter avec brio autant d’histoires endiablées et mystérieuses ? Vous le saurez en écoutant ces quelques diableries. Vous apprendrez comment Jeantout a défié le Malin et pourquoi Jean le soldat a porté pendant 7 ans une peau d’ourse… Alors avant que le diable ne vous emporte, plongez-vous dans ces contes… d’enfer !

17,00 €

Diableries

Ce diable-là bat en brèche l’imagerie traditionnelle, avec son beau costume vert et ses allures de séducteur. L’heure joyeuse

Ce diable-là bat en brèche l’imagerie traditionnelle, avec son beau costume vert et ses allures de séducteur. L’heure joyeuse


Ce CD tient avant tout sur le « S » de Diableries. Car c’est bien de diables aux pluriels dont il est question dans ce disque. Les contes ont soigneusement été choisis pour donner un aperçu des multiples facettes du Malin. Puisant dans le répertoire de Grimm ou des contes traditionnels de Flandre, Élisa De Maury façonne des diables où chacun peut s’y retrouver. La force du disque tient aussi dans le fait que le diable n’est pas toujours le vainqueur. Jeantou et sa marraine arrivent à le défier. Dédramatisant volontairement cette image du diable, les éditions Oui’Dire ont voulu se tenir à l’écart de tout dogme religieux et ont préféré évoquer un personnage qui fait partie à part entière du paysage des contes.

Pour qui ses Diableries ? Même si Élisa a rendu le diable sympathique, ce n’est pas autant que ce CD est à mettre dans toute les oreilles ! Le caractère un peu sombre de certains contes ne permet sans doute pas de le conseiller à l’écoute avant 7, 8 ans. En revanche, la richesse et la diversité des histoires satisfera complètement le public adulte et surtout tous ceux qui sont de près ou de loin intéressés par le Malin.

Élisa De Maury est conteuse et elle vagabonde dans ses histoires comme d’autres aiment marcher au bord des crêtes… Elle sillonne des chemins de traverse et cueille des contes à l’emporte-pièce, certains ont du coeur aux mots et d’autres cachent des frissons dans le pli de leur histoire. Elle fréquente les contes car ils sont bâtisseurs de pont et elle ne demande rien moins que de poser son grain de sel sur chacun d’entre eux… Élisa De Maury ne peut s’empêcher d’aimer ceux dont le cœur bat fort et ceux qui n’ont peur ni de vivre, ni de résister. Elle sert les contes qui parlent de l’ombre car ils sont plus éblouissants que n’importe quel soleil ; elle cultive les histoires bondissantes car elles sont le meilleur moyen pour rencontrer l’inattendu ; elle guette l’incertitude pour faire fleurir le rire de la légèreté ; elle cueille le silence pour faire naître des mots grands comme des montagnes.


Auteurs & interprètesÉlisa De Maury
Musique Jean-Pierre Sarzier
Illustration Claire Perret
Collection Contes d'auteurs
Langue Français
Durée 61 mn - Digipack 1 CD
REF ODE116
EAN 3760018040227
8 ans et +

Chronique Adem, sélection CD, juin - août 2008

Et oui ! Le diable est souvent un personnage dans toutes les cultures. Il est le héros de beaucoup de contes. Et le voilà ici dans des situations diverses, « aidant » la tisserande, offrant de l’or au soldat, qui s’en sort victorieux, et nous ne dévoilerons pas tous les secrets. La conteuse a une grande variété de nuances, sa voix chaude nous tient toujours en haleine. Et, cerise sur le gâteau, elle est accompagnée par des magnifiques clarinettes jouées par Jean-Pierre Sarzier. (Des histoires pour les adultes et pour les adolescents).

Chronique Bibliothèque L’heure joyeuse - Sélection 2007

Ce diable-là bat en brèche l’imagerie traditionnelle, avec son beau costume vert et ses allures de séducteur. Ces quatre contes suggèrent plusieurs aspects de sa personnalité : conseiller pas forcément maléfique (Les trois clefs), enchanteur (Le Chant d’Halewyn), rusé mais qui se fait prendre à son propre piège (Le diable et la tissandière)… De sa voix claire, dans une diction impeccable, Elisa de Maury sait trouver les nuances pour camper les différents personnages. Ponctué par les clarinettes, aussi discrètes que pertinentes de Jean-Pierre Sarzier, son racontage sobre et bien rythmé capte l’attention du lecteur qui aurait bien écouté une cinquième histoire, voire une sixième.

116